Contenu

Ma contribution au Grand Débat

Le Président de la République a lancé un grand débat national qui se déroulera jusqu'au 15 mars 2019. Chaque Française et chaque Français à la possibilité de participer. Aussi, j’ai souhaité, avec toute l’équipe municipale, vous apporter les informations utiles à votre participation.
4 grands thèmes ont été définis :
1 – La fiscalité et les dépenses publiques
2 – L’organisation de l’Etat et des services publics
3 – La transition écologique
4 – La démocratie et la citoyenneté
Plus un point 5 – où vous pourrez aborder, selon les termes du Chef de l'Etat, tout sujet concret dont vous auriez l'impression qu'il pourrait améliorer votre quotidien.
DIFFERENTS MOYENS POUR EXPRIMER VOS REMARQUES ET VOS PROPOSITIONS
Sur le site https://granddebat.fr
Par courrier postal à l’adresse suivante :                                                                                       
Mission Grand Débat 244, boulevard St Germain 75007 PARIS
A travers un numéro vert (appel gratuit) : 0 800 97 11 11
 En mairie et sur son site http://www.vienne-en-val.fr/ où vous trouverez un formulaire intitulé « Ma contribution au Grand Débat ». Vous remplirez ce formulaire (si vous manquez de place, vous complétez sur papier libre) et vous le déposerez en mairie au plus tard le 15 mars 2019. Toutes les contributions seront ensuite transmises à la Préfecture.
Les Réunions d'initiatives locales - Ces réunions peuvent être organisées par les personnes qui le souhaitent après s’être déclarées :
Via la plateforme numérique granddebat.fr
Ou auprès du Référent local. Pour le Loiret, il s’agit de Madame Taline Aprikian, directrice de cabinet du Préfet, qui veillera à accompagner et coordonner les initiatives
Une palette d’outils est mise à disposition des initiateurs de ces débats locaux sur le site internet du Grand Débat National. Si vous souhaitez en organiser un, une salle communale pourra être mise à votre disposition, sous réserve que vous en fassiez la demande en mairie.
Souhaitant que parmi ces informations chacun puisse trouver le mode d’expression qui lui convient pour apporter sa contribution personnelle à ce débat national.